| Sujets

Sarah témoigne à l'occasion du mois de la femme chez Modis !

A l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes 2019 le 8 mars dernier, Modis France a choisi de mettre en avant, durant ce mois de mars, les portraits et parcours de 8 femmes de Talents intervenantes dans les métiers de l'Ingénierie, des Services Numériques et des Sciences de Vie. 

Articles

6 questions à Sarah, Ingénieure Etude et Développement chez Modis France.

Sarah, peux-tu nous présenter ton parcours et ton métier d'Ingénieure Etude et Développement ?

Après avoir été diplômée de l’école d'ingénieurs ESIEE Paris en filière Biotechnologies et d'un master 2 en Recherche biomécanique fait à l’UPEC, j'ai intégré la société Modis en tant qu'Ingénieure Etude et Développement dans le secteur des sciences de la vie en région parisienne.

Depuis un an et demi, je suis intervenue sur différents projets en tant qu'ingénieure qualification/validation de systèmes informatisés. Mon métier consiste à définir un processus de validation puis à tester et qualifier les différents équipements de mon périmètre (logiciels pour capteurs d'empreinte biométrique, capteur de reconnaissance faciale, …).

En parallèle, je travaille également sur l'automatisation de tests utilisant des robots.



Les métiers du numérique sont souvent considérés comme des métiers d’homme. En tant que femme ingénieure, qu’en penses-tu ?

En tant que femme ingénieure, je ne suis pas d'accord avec cette vision. Les métiers de l'ingénierie demandent de l'adaptabilité, de l'imagination et de la rigueur. Dans ce que j'ai pu observer au cours de ma (petite) expérience, ces compétences sont souvent mieux développées et utilisées chez les femmes.

Il n'y a donc aucune raison de considérer ces métiers comme étant des métiers d'homme.

Selon toi, qu’apporte le fait d’être une femme dans ce secteur métier ?

La principale fonction des métiers de l'ingénierie est de trouver une solution à un problème. Être une femme dans ce monde majoritairement masculin permet souvent d'apporter une nouvelle vision aux problèmes et donc de trouver une nouvelle approche pour une solution.  

En une phrase qu’est-ce qui te passionne le plus dans ton métier ?

Ce qui me passionne le plus dans ce métier est de trouver une solution à un problème. Mais aussi de travailler dans le domaine des nouvelles technologies. 

Quelle est ta vision sur l’égalité homme-femme au travail ?

C'est pour moi un idéal que l'on n'atteint pas encore. Même si cela s'améliore avec le temps et que l'on est heureusement loin de l'époque où les femmes étaient cantonnées au métier de secrétaire, il reste encore quelques barrières à lever comme l'inégalité des salaires homme/femme ou les possibilités moindres pour les femmes d'occuper des hauts postes. Fort heureusement, aujourd’hui, ces barrières sont de moins en moins tolérés et commencent à s’effacer.

Comment as-tu vécu tes études, en tant que femme, en école d'ingénieurs ? 

J’ai très bien vécu mes études en école d’ingénieurs. Moi qui ai toujours eu l’habitude de m’entourer de filles à l’école, c’est sûr que ça m’a fait bizarre de me retrouver dans une promo de seulement 20 filles contre 170 garçons. Mais ce n’était qu’une appréhension, finalement tout s’est très bien passé et j’en garde de très bons souvenirs.




Retrouvez nos engagements Responsabilité Sociale et Environnementale

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour découvrir les autres témoignages vidéos et articles tout au long du mois de mars !  LinkedIn, Twitter, Viadéo  et sur Facebook


Contenus associés

Focus sur le métier de UX/UI Designer au sein du centre d’excellence Salesforce de Modis France avec Salomé

A l’occasion de la semaine des métiers du numérique, du 25 février au 1er mars, organisée par pôle emploi et ses partenaires, nous avons voulu vous faire découvrir un métier à forte valeur ajoutée, encore peu connu : le métier de UI/UX Designer.

Voir